Sténose foraminale l5 s1 (traitement) : Ce que vous devez savoir sur le sujet, on vous dit tout

Vous pensez souffrir de ce que l’on appelle une sténose foraminale ? Vous avez en effet une vraie douleur dans le dos et vous ne savez plus comment faire pour limiter la douleur ?

Sachez alors que quand on vous parle d’une sténose foraminale, on désigne bientôt un rétrécissement osseux. Qu’est-ce que cela signifie très exactement ?

Que vous avez à l’endroit exact où sortent les nerfs de votre rachis un rétrécissement de l’os. Pas de chance, n’est-ce pas ?

En effet, vous vous doutez bien que cela va causer potentiellement engourdissements mis aussi parfois une faiblesse des muscles.

Mais lors que faire ? On vous parle de la sténose foraminale bilatérale mais aussi de la sténose foraminale cervicale et de la sténose foraminale lombaire. En fait, les noms changent en fonction du nerf qui est touché.

Un canal lombaire étroit, c’est quoi ?

Si vous pensez être touché par les sténoses foraminales, sachez que l’autre nom de cette affection est canal lombaire étroit.

D’un point de vue définition, c’est simple, vous allez avoir une ou plusieurs de vos racines nerveuses qui vont être touchées par un rétrécissement du canal lombaire. Plus exactement, cela veut dire que l’os se rétrécit et que cela va venir exercer une pression sur le nerf. Résultat : c’est bien simple, vous avez mal et même très mal.

Les causes sont-elles nombreuses ? Comment peut-on éviter au maximum cette affection ? On tâche de vous en dire un peu plus ci-dessous.
 

Quels sont les causes et les symptômes du rétrécissement foraminal ?

La plupart du temps, vous devez savoir que peu importe si on parle d’un rétrécissement foraminal l5 s1 ou sur un autre nerf, la cause principale est l’arthrose.

Or, comme on sait que l’arthrose touche principalement des personnes âgées ou alors des personnes qui ont été extrêmement sportives ou qui ont une activité physique de part leur travail importante.

De plus, sachez aussi que dans certains cas, la hernie discale ou l’hyperlordose (la cambrure excessive) peuvent tout à fait être à l’origine d’un rétrécissement du canal lombaire ou rétrécissement foraminal. Selon les noms que l’on va lui donner.

Comment peut-on soigner et traiter un rétrécissement foraminal ?

  • Vous avez des douleurs intenses et récurrentes qui vous assaillent lorsque vous faites des mouvements en particulier (parfois le simple fait de marcher devient douloureux) ? Consultez un médecin le plus vite possible.
  • Ajoutons aussi qu’il est tout à fait possible que le médecin vous fasse quelques examens complémentaires pour bien identifier au mieux la cause de vos maux de dos (ou lombalgie). Si vous avez des douleurs qui sont réellement pénibles à supporter, il peut arriver que l’on vous prescrive, au-delà d’une bonne dose de repos, de prendre des médicaments anti-inflammatoires ou encore des corticoïdes, par exemple.
  • Faites-vous aussi prescrire des séances de kinésithérapie.
  • C’est un accompagnement indispensable pour vous permettre de limiter la douleur au maximum dans le dos mais aussi afin d’apprendre à vivre avec cette souffrance.
  • Dans les cas les plus graves et les plus sérieux, il peut également arriver que l’on envisage (les médecins) une chirurgie.
  • C’est uniquement dans les cas où la solution médicamenteuse a échoué que l’on va vous recommander de vous tourner vers la chirurgie mini-invasive comme on l’appelle. L’idée est d’opérer pour que le nerf soit moins compressé. Cela dit si les résultats sont là, ça n’est pas toujours le cas et les suites opératoires sont complexes et relativement lourdes également.

En complément des méthodes plus traditionnelles, vous pouvez également vous essayer à des voies parallèles comme les médecines douces. En la matière, on pense notamment à des séances avec un ostéopathe de qualité qui sera capable par le biais d’une manipulation de réduire autant que possible (manuellement parlant) la compression du nerf.

En définitive, souffrir d’une sténose lombaire n’est pas définitif. Mais vous avez tout de même intérêt à être bien vigilant pour vous permettre de ne pas laisser la situation empirer. Dans vos habitudes de vie (sport) mais aussi dans votre travail, tout au long de votre vie vous pouvez chercher à limiter l’apparition d’arthrose qui pourrait créer un rétrécissement foraminal.