Rétrécissement canal lombaire : Les conseils incomparables pour comprendre le rétrécissement foraminal

Si vous avez un mal de dos difficile qui vous gêne et vous handicape au quotidien, vous devez savoir qu’il est notamment possible que vous ayez un rétrécissement du canal lombaire voire un rétrécissement du canal rachidien.

Allez faire un tour chez le médecin qui vous permettra d’avoir une ordonnance pour diagnostiquer les troubles physiologiques qui peuvent expliquer les douleurs avec lesquelles vous vivez au quotidien.

Si vous ne connaissez pas le rétrécissement canal lombaire alors on vous en parle et on vous donne tous les bons conseils mais aussi des explications pour comprendre ce qu’est le canal lombaire rétréci.

Canal lombaire rétréci : tous les conseils

Une sténose du canal lombaire c’est un rétrécissement de l’os à l’endroit où sort votre nerf. Le canal rachidien est un canal en os qui protège votre moelle épinière, de cette moelle épinière sort des nerfs qui viennent desservir vos membres.

Or, dans certains cas, la sortie d’un nerf est gênée et compressée par une sténose canal lombaire. Résultat, la douleur liée à la force de la compression se ressent dans tout le nerf. S’il s’agit d’un nerf sciatique, vous allez avoir mal tout le long de la jambe et dans la fesse, etc.

Vous imaginez bien la douleur et les problèmes que vous pouvez connaître. Aussi mieux vaut donc aller consulter un médecin pour vous faire diagnostiquer le plus rapidement possible une sténose canalaire.

Le guide de la sténose lombaire

Quelles sont les causes possibles d’une sténose lombaire du canal rachidien ?

Retenez bien que le plus souvent c’est l’arthrose qui cause ce rétrécissement du canal lombaire et donc les douleurs qui en découlent.

Comme vous le savez sûrement déjà, l’arthrose se développe le plus souvent chez les personnes âgées ou les personnes qui ont une activité physique et/ ou sportive intense.

C’est ainsi que vous allez au fur et à mesure sur-solliciter vos muscles, vos tendons et vos articulations. Résultat : vous développez une usure précoce avec comme possibilité le fait de connaître un rétrécissement canal médullaire ou un rétrécissement du canal lombaire, par exemple.

Sachez tout de suite que tout le monde ne va pas ressentir la douleur de la même façon. On sait en effet que certaines personnes peuvent vivre un problème de canal lombaire ou rachidien rétréci de façon différente.

En effet, chez certains individus, on n’observe pas de rétrécissement canal lombaire symptômes. Ce qui veut dire qu’ils peuvent vivre toute leur vie avec une sténose lombaire sans en ressentir les effets.

Chez d’autres personnes, rétrécissement du canal lombaire symptômes et conséquences peuvent devenir un réel handicap. Au point, où la consultation médicale mais aussi le suivi sont tout à fait incontournables.

Gêne à la marche, des sciatiques à répétition sont des signes qui peuvent indiquer que vous avez un rétrécissement du canal lombaire. Et dans ces cas vous avez tout intérêt à intervenir de façon médicale.

Comment traiter une sténose lombaire ?

  • Un médecin pourra très bien vous prescrire une ordonnance avec des anti-douleurs et des anti-inflammatoires parfois.
  • On vous recommande vivement aussi de consulter un ostéopathe de qualité qui pourra décompresser le nerf manuellement pour soulager les douleurs et limiter les risques de sciatique à répétition.
  • Si vous avez une douleur réellement handicapante, qui vous gêne dans votre vie quotidienne, alors il est possible de faire le choix - en accord avec le médecin - de la chirurgie.
  • Concrètement, un chirurgien va pratiquer une petite opération pour venir décompresser le nerf qui est gêné par le rétrécissement du canal lombaire. Les résultats fonctionnent en général à 80% mais les suites de l’opération entraînent des suites opératoires assez contraignantes. Cela explique que les médecins repoussent le plus possible l’intervention chirurgicale et préfèrent essayer diverses méthodes plus douces au préalable.

En définitive, vous avez donc toutes les clefs pour comprendre ce qu’est la sténose lombaire. Cela va vous permettre de vous atteler à ce délicat problème qui peut vous handicaper et vous gêner au quotidien dans les diverses tâches que vous devez accomplir.

Sachez aussi, comme on vous l’a dit précédemment, que c’est le plus souvent l’arthrose qui est pointée du doigt. Par conséquent, le syndrome de la queue de cheval touche principalement les personnes d’un âge avancé. Ou en tout cas pas les vingtenaires, c’est évident.