Canal lombaire étroit : Tout ce que vous devez savoir sur le sujet du canal lombaire

Avez-vous déjà entendu parler de la sténose lombaire ? Savez-vous ce qui se cache derrière ce drôle de nom ?

On vous propose d’en apprendre bien plus à ce sujet ci-dessous dès à présent. Vous comprendrez ainsi qu’il est possible de vivre avec un canal lombaire étroit sans avoir de gêne ou de handicap bien particuliers.

Mais cela ne vous empêchera pas de vous cultiver et d’apprendre ce qu’est un canal rachidien étroit et comment cela peut arriver.

Qu’est-ce qu’un canal lombaire étroit ?

Le canal lombaire c’est ce que l’on appelle également le canal rachidien. C’est-à-dire un canal qui court tout le long de la colonne vertébrale pour relier entre elles les vertèbres. Chacun des vertèbres du canal rachidien a donc un trou où court le canal lombaire. C’est en son sein que l’on va trouver la fameuse moelle épinière. C’est aussi ici que vous allez avoir des racines nerveuses. Autrement dit le canal lombaire c’est pas n’importe quoi pour le corps humain et le système nerveux. Loin de là.

Alors, quand on a un canal étroit, quels sont les canal lombaire étroit symptômes mais aussi les traitements possibles si jamais vous avez un canal lombaire rétréci ou un canal lombaire bouché.

Quelles sont les causes d’un canal lombaire étroit ?

Les symptômes cher certains patients mais pas tous sont souvent des lombalgies.

Mais on est au-delà d’un simple mal de dos classique. Vous allez ressentir une très vive douleur dans le dos. On observe aussi des cas de cruralgie (hernie du nerf crural) voire de sciatiques.

On reconnaît ces deux anomalies et pathologies à la douleur dans la fesse gauche qui va se saisir de vous et redescendre dans la cuisse, voire le mollet (surtout pour la sciatique).

Canal lombaire étroit cause ? Le plus souvent c’est l’arthrose qui est la cause. Mais aussi une hernie discale.

Comment traiter un canal lombaire étroit ?

  • Les anti-inflammatoires mais aussi des antalgiques ainsi que des corticoÏdes (en injection) peuvent très bien être prescrits aux patients qui souffrent d’un canal lombaire étroit ou de sténose lombaire.
  • Dans le cas vraiment grave de sténose lombaire où la paralysie est présente ou sur le point de l’être, on peut alors envisager pour remédier au problème du canal lombaire étroit opération.
  • Mais cependant, il vous faut savoir que les résultats ne sont pas assurés. Aussi, on essaie au maximum de réduire les opérations.
  • Mais alors en cas de canal lombaire étroit que faire ? Si l’intervention chirurgicale est rejetée et que vous en avez assez de vous gaver de médicaments qui ne vous soulagent plus vraiment. Pensez aux séances avec un kinésithérapeute (de qualité).
  • Enfin, on ne le répétera jamais assez mais dans ce type de situations, vous avez absolument besoin de repos. En effet, le simple fait de limiter les mouvements va vous soulager. D’autant que l’on observe que dans la plupart des cas vous allez souffrir de douleurs mais aussi de lombalgies, plutôt dans les cas où vous êtes debout en mouvement. Et non, lorsque vous êtes assis et surtout allongé.

Si vous avez des douleurs extrêmement vives dans le dos que vous pensez à une sciatique, à une lombalgie mais aussi à une hernie discale voire à une cruralgie, il est donc important de consulter un médecin.

Ce diagnostic médical mais aussi les potentielles analyses que l’on vous demandera de faire permettront de poser un nom sur le mal dont vous êtes atteint. L’idée c’est que derrière d’autres maux peut se cacher un canal lombaire étroit. Ou alors tout simplement un canal lombaire bouché (avec de l’arthrose notamment dans pas mal de cas).

Néanmoins, on sait aussi que pour certains individus avoir un canal lombaire étroit mais aussi un canal lombaire rétrécie peut ne pas être du tout douloureux et ne poser aucun problème. Voilà donc tout ce que vous devez savoir sur le sujet mais aussi une bonne analyse pour comprendre ce qu’est un canal lombaire ou encore un canal rachidien.